Alicja Dobrucka

Oeuvres variées

 

Photographe d’origine polonaise vivant à Londres, Alicja Dobrucka a su développer au fil des années une signature qui se distingue par sa capacité à engager le regard intime de la caméra tout en conservant une certaine distance, un espace qui ouvre au dialogue avec l’identité du spectateur. Les œuvres présentées dans le cadre d’Aires Libres ont été sélectionnées à partir de trois séries de photographies réalisées dans trois contextes spécifiques. Réalisée durant une résidence dans la capitale allemande, « Berlin series »  documente la ville en transition à travers son architecture en restauration, souvent voilée, mais plus largement en relation à la tension entre la mémoire, la permanence et l’histoire. Une seconde série, intitulée « Concrete mushrooms », capture des bunkers albanais construits durant la dictature qui mobilisa le pays de 1967 à 1986. Certaines de ces structures, dont la destruction est aujourd’hui encouragée, servent des fonctions multiples, au gré des interactions et réappropriations humaines. Leur présence équivoque dans le paysage possède également une valeur plastique, laquelle est mise en relief par les contrastes géométriques avec les éléments environnants.

 

Bien que l’artiste porte une attention soutenue pour la dimension formelle de ses oeuvres, les sujets représentés projettent une charge émotive dont la teneur peut varier selon le contexte. La série « I like you, I like you a lot » en démontre l’étendue. Suite au décès de son frère, Dobrucka est amenée à aller rejoindre sa famille en Pologne. Devant cette situation accablante, son appareil photo devient le sobre témoins des répercussions de cette disparition précipitée et des lieux qui en gardent la trace. Le survol de ces trois séries, qui ne composent qu’une parcelle du riche parcours de la jeune photographe a pour objectif connexe de démontrer la diversité de ses recherches et l’approche sensible au cœur de sa démarche. Les notions d’héritage, de mémoire et d’absence dialoguent ainsi en toute subtilité avec la thématique de cette édition d’Aires Libres, qui met en lumière la question de l’autarcie, et plus largement de l’autosuffisance. 

 

www.alicjadobrucka.com